Chroniques

Sauveur & Fils 3 : Marie-Aude Murail

Hello !

Aujourd’hui on va parler de Sauveur & Fils saison 3 de Marie-Aude Murail.

IMG_4781

Quatrième de couverture :

Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kg. Dans son cabinet de thérapeute, Sauveur reçoit des cas étranges comme ce monsieur Kermartin qui pense que ses voisins du dessus ont installé une caméra de vidéosurveillance dans le plafond de sa chambre à coucher ou comme Gervaise Germain qui s’interdit de prononcer le son « mal » par crainte qu’il ne lui arrive un MALheur. Mais Sauveur reçoit surtout la souffrance ordinaire des enfants et des adolescents : Maïlys, 4 ans, qui se tape la tête contre les murs pour attirer l’attention de ses parents, Ella, 13 ans, cyberharcelée par ses camarades de classe, Gabin, 17 ans, qui ne va plus au lycée depuis qu’il passe ses nuits dans World of Warcraft, Margaux, 15 ans, qui en est à sa deuxième tentative de suicide ou sa soeur, Blandine, 12 ans, que son père aimerait mettre sous Ritaline pour la « calmer ».Sauveur peut-il les sauver ? Il n’a que le pouvoir de la parole. Il ne croit p

Mon avis :

Dans ce livre on retrouve des personnages tout aussi attachant qu’avant avec néanmoins un changement pour Alice.

Petit rappel, Alice et la fille de Louise Rocheteau donc la demi-soeur de Lazare et la belle-fille de Sauveur.

Ce personnage est devenu beaucoup plus attachant et surtout elle est réelle. Je m’explique, elle a un comportement d’adolescente et on se retrouve beaucoup plus en elle qu’avant, même si je ne fais pas de crise personnellement, enfin je crois 😉

Lazare et Paul ne changent pas et ça amène de la stabilité au roman ce qui est vraiment bien.

Sauveur qui était un personnage qui me plaisait beaucoup m’a un peu déçu car on dirait qu’il est aveugle et obsédé par son travail.

Le point de vue omniscient est toujours aussi intéressant même si, comme je l’explique plus loin, l’auteur se laisse déborder.

Le fait de parler de psychologie me plais toujours même si je trouve, et c’est surement voulu de l’auteur, qu’elle empiète sur la vie privé un peu trop à mon goût.

Certain client son toujours aussi intéressant mais d’autre comme Wiener m’énervait un peu.

Ce tome ci pour moi devient irréelle et il est dans l’excès à certains moments (sauveur qui vit avec un SDF, la grand mère sur Meetic…) et j’ai eu l’impression que l’auteur avait beaucoup de chose à dire mais en pas assez de temps. Je trouve que c’est un vrai bémol mais c’est un des seuls que j’ai trouvé. J’ai quand même moins apprécié ma lecture.

Je vous conseille quand même de lire cette saga car les 2 premiers tomes sont très intéressant et le 3ème le reste quand même malgré tout.

Lilas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s