Chroniques

L’armée des ombres / Joseph Kessel

Hello !

Aujourd’hui je vous ai préparé une chronique sur le livre L’armée des ombres de Joseph Kessel. J’ai dû le lire pour les cours et au final je suis assez contente du choix de la prof.

img_1243

Quatrième de couverture :

Londres, 1943, Joseph Kessel écrit L’Armée des ombres, le roman-symbole de la Résistance que l’auteur présente ainsi :  » La France n’a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n’a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la patrie. (…)
Jamais la France n’a fait guerre plus haute et plus belle que celle des caves où s’impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d’où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres.
Tout ce qu’on va lire ici a été vécu par des gens de France.  »

Mon avis :

Je ne lis pas trop de livre dans ce genre (historique) et quand je l’ai commencé je me suis dit qu’effectivement ce n’était pas le style d’histoire que j’allai apprécier. Je trouvais l’écriture un peu compliquée et vu que c’est un livre qui parle de la résistance, les personnages changeaient régulièrement de nom donc je ne savais plus trop qui était qui.

Mais au fur et à mesure, j’ai commencé à m’attacher aux personnages, notamment Gerbier, et à vouloir savoir ce qui allé leur arriver. On en apprend beaucoup sur cette partie de la guerre que l’on aborde moins que le reste alors qu’elle est vraiment très intéressante.  L’auteur a finalement une écriture très agréable. Je me suis rendu compte de beaucoup de choses par rapport à la vie des résistants notamment.

La fin de l’histoire est un peu perturbante car ce qui se passe n’est pas claire et elle ne se termine pas à la fin de la guerre, on ne sait donc pas se qui arrive aux personnages. L’auteur nous laisse en quelque sorte imaginer la fin même si ce n’est pas possible vu que c’est un évènement qui a vraiment eu lieu.

C’est une lecture que j’ai apprécié malgré quelques petits défauts.

En attendant la prochaine chronique, j’espère que vous apprécierez vos lectures.

Lilas

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s